J'avais quelque peu négligé leur dernier album (je crois même l'avoir qualifié de mauvais) et ce n'est ces derniers jours que je l'ai écouté avec plus d'attention, sachant que qu'ils allaient en jouer une bonne partie au concert. Je vous l'avoue: mon avis sur l'album a changé. Il n'est pas si mal même s'il ne casse pas 3 pattes à un Canard. En fait, c'est sur scène que l'on apprécie le mieux les morceaux de "No line on the horizon". Je pense même que U2 écrit et choisit ses chansons sur leur aspect réactif qu'ils peuvent avoir sur scène. Les 3 derniers albums ont cela en commun: refrains faciles à entonner et sur lequel Bono peut se donner à fond. Car quand cela fait 15 ans qu'ils remplissent les stades avec des effets toujours aussi somptueux, il faut que l'adrénaline soit là; avec n'importe quel morceau.
Alors même si U2 a depuis longtemps atteint ses limites musicales, ils se donnent à fond pour que leur concert soit toujours un évènement unique en son genre, et que le feu de leur musique reste inoubliable. Et c'est le cas.
Comme il dit cyniquement, Bono ne nous parlera plus de guerres entre 2 nations: il est là pour assouvir sa soif de bonheur en public. Avec des riffs aussi facile et terriblement efficace que "Get your Boot on", le public est conquis en 2 secondes. Je craignais la première heure soit aussi mièvre que celle de Depeche Mode. Il n'en est rien. Elle fût époustouflante.
D'une part, rien que la scène: un quadripode gigantesque surplombant la scène ronde, tel un monstre de la guerre des mondes de Spielberg (voir photos + bas); avec un écran géant permettant de tout voir. Ajouter à cela un son irréprochable ainsi qu'une première partie digne de ce stade où les Kaiser Chiefs se sont donnés à cœur joie de chauffer le stade avec leur entêtant "Na-na-na-na-Na". Et vous passer une excellente soirée.

Get the Flash Player to see this player.


C'est sûr, rare sont les groupes qui peuvent se permettre un tel budget de mise en scène, mais rappelez-vous, il y a 15 ans, U2 révolutionnait déjà le monde des concerts avec le plus grand écran géant. Ils récidivent encore avec un écran cylindrique et qui s'étire sur près de 15 mètres en hauteur. De plus, une telle scène va pouvoir ouvrir la voix à des emplacement improbable, au milieu de nulle part ou de tout, justement. Maintenant, ceux du fond du stade verront (enfin) quelque chose. Les places avaient un prix certes chers mais au vu de la prestation et de la scène avec cet anneau circulaire permettant aux musiciens d'être parmi la foule en délire, cela vaut le coup.
Musicalement, ce fût aussi le grand bonheur, les chansons que je préfère le moins de U2 sont celles, paradoxalement, qui m'ont donné le plus de satisfaction: Desire en rock acoustique, et surtout le détonnant et surprenant "I'll Go Crazy If I Don't Go Crazy Tonight", transformé en rock-electro: le morceau studio est à chier, mais alors là; ce fût une tuerie et U2 a surpris son monde! Sur cette belle lancée, ils ont enchainés avec un furieux "Sunday Bloody Sunday" dans un enfer vert (et paroles en arabe sur l'écran géant) et suivi de "Pride". Ce quart d'heure fut un pur moment de rock'n'roll.
Après, Bono a dédié ses chansons engagées, dont Walk on à Aung San Suu Kyi, la figure emblématique de l'opposition birmane à la dictature militaire (prix nobel de la paix en 1991). Après une petite pause, cu fût le temps des rappels, pas des plus endiablés mais dans la logique de descente en douceur de ce vaisseau spacial très spécial.
Les lumières se sont rallumés sous la "Rocket man" d'Elton John (le concert avait début sous le "space odyssey" de Bowie et je crois que nous étions tous un peu sur la lune après un tel moment, et normal, nous avons pu voir des étoiles de très près.
La set-list:
  1. Breathe
  2. No Line On The Horizon
  3. Get On Your Boots on
  4. Magnificent
  5. Beautiful Day
  6. I Still Haven't Found What I'm Looking For (+ hommage à MJ)
  7. Desire
  8. In A Little While
  9. Unknown Caller
  10. The Unforgettable Fire
  11. City Of Blinding Lights
  12. Vertigo
  13. I'll Go Crazy If I Don't Go Crazy Tonight
  14. Sunday Bloody Sunday
  15. Pride (In The Name Of Love)
  16. MLK
  17. Walk On
  18. Where The Streets Have No Name
  19. One
  20. ----
  21. Ultra Violet (Light My Way)
  22. With Or Without You
  23. Moment of Surrender

Quelques liens: