Ancienne version du blog :) Merci d'aller sur la nouvelle version: www.atoma.org/atopia-v3
Atoma logo

Ancienne version du blog :) Merci d'aller sur la nouvelle version:
www.atoma.org/atopia-v3

2010/07/29

· L'oiseau de mauvais augure de Camilla Lackberg

L'oiseau de mauvais augureEt de 4! Voici le dernier Camilla Lackberg disponible en version française...

Résumé:
L'inspecteur Patrik Hedström est sur les dents. Il voudrait participer davantage aux préparatifs de son mariage avec Erica Falck, mais il n'a pas une minute à lui.
La ville de Tanumshede s'apprête en effet à accueillir une émission de télé-réalité et ses participants avides de célébrité, aussi tout le commissariat est mobilisé pour éviter les débordements de ces jeunes incontrôlables. Hanna Kruse, la nouvelle recrue, ne sera pas de trop. D'autant qu'une femme vient d'être retrouvée morte au volant de sa voiture, avec une alcoolémie hors du commun. La scène du carnage rappelle à Patrick un accident similaire intervenu des années auparavant. Tragique redite d'un fait divers banal ou macabre mise en scène?
Un sombre pressentiment s'empare de l'inspecteur. Très vite, alors que tout le pays a les yeux braqués sur la petite ville, la situation s'emballe. L'émission de télé-réalité dérape...

Ma note: note: 3.5/5

Ma critique:

Lire la suite

shadowbox

2010/07/26

· Le Tailleur de Pierre de Camilla Lackberg

Le Tailleur de PierreAvec un otite, me voici cloitré à lire les aventures d'Erica Falck et de Patrik Hedström...

Résumé:
Un pêcheur de Fjâllbacka trouve une petite fille noyée. Bientôt, on constate que Sara, sept ans, a de l'eau douce savonneuse dans les poumons. Quelqu'un l'a donc tuée avant de la jeter à la mer. Mais qui peut vouloir du mal à une petite fille?
Alors qu'Erica vient de mettre leur bébé au monde et qu'il est bouleversé d'être papa, Patrik Hedstrôm mène l'enquête sur cette horrible affaire. Car sous les apparences tranquilles, Fjâllbacka dissimule de sordides relations humaines - querelles de voisinage, conflits familiaux, pratiques pédophiles - dont les origines peuvent remonter jusqu'aux années 1920.

Ma note: note: 3/5

Ma critique:

Lire la suite

shadowbox

2010/07/21

· Le Prédicateur de Camilla Lackberg

Le PrédicateurSuite des aventures d'Erica Flack que je lis dans la foulée (2 autres sont à suivre)..., avec cette fois-ci, le prédicateur, et ses fils, pris dans la tourmente de crimes violents...

Résumé:
Dans les rochers proches de Fjällbacka, petit port touristique suédois, on découvre le cadavre d'une femme. L'affaire se complique quand apparaissent, plus profond au même endroit, deux squelettes de femmes...
L'inspecteur Patrik Hedström est chargé de l'enquête en cette période estivale où l'incident pourrait faire fuir les touristes et qui, canicule oblige, rend difficiles les dernières semaines de grossesse d'Erica Falck, sa compagne. Lentement, le tableau se précise: les squelettes sont certainement ceux de deux jeunes femmes disparues vingt-quatre ans plus tôt. Revient ainsi en lumière la famille Hult, dont le patriarche, Ephraïm, magnétisait les foules accompagné de ses deux petits garçons, Gabriel et Johannes, dotés de pouvoirs de guérisseurs. Depuis cette époque et un étrange suicide, la famille est divisée en deux branches qui se haïssent.
Alors que Patrik assemble les morceaux du puzzle, on apprend que Jenny, une adolescente en vacances dans un camping, a disparu. La liste s'allonge...

Ma note: note: 3/5

Lire la suite

shadowbox

2010/07/20

· Une soirée au Festival Off d'Avignon avec Gustav Parking

Après la journée passé en Avignon à voir quelques pièces très drôles, j'y suis revenu pour assister au spectacle de ce troubadour géo-trouvetout du XXIème siècle: Gustave Parking!
Fous rire et moments de poésie absurdes garantis avec son dernier spectacle: "De mieux en mieux Pareil!"

Gustav ParkingDe mieux en mieux Pareil ma note

De et avec Gustav Parking

Gustave Parking est un humoriste français car j'apprécie énormément, car il a cette folie dans son regard qui intrigue, une espièglerie partageuse et surtout un formidable don des mots doublé d'une imagination sans fin de transformer n'importe quel objet en gadget hilarant.
Je me souviens encore des années 90 pendant lesquels il avait sorti le concept "entrée gratuite, sortie payante", spectacle fou où parfois il faisait sortir le public pour haranguer d'éventuels nouveaux spectateurs et demander juste à la fin du spectacle une invitation à donner en fonction de son appréciation.

La dernière fois que je l'avais vu justement en Avignon, ce n'était que la sortie qui était payante. Cette année, pour son dernier spectacle, sorte de best-of remis au goût du jour avec quelques nouveaux sketchs, Gustave Parking s'assagit: moins de gadgets, acrobaties et de costumes, mais plus de mots fins, d'émotions et de provocations. Sous ses airs de gentil fou se cache un homme qui veut nous faire partager ses convictions, sur la perdition de la planète mais aussi celle de nos politiques. Ses attaques sont plus acides qu'auparavant, il n'hésite pas à polémiquer avec les autres (lol !).

Comme à chaque fois, un spectacle de Gustave Parking mériterait une deuxième écoute, pour être sûr d'avoir capter tous ses jeux de mots, car c'est sûr que quand il raconte: "Il y a quelques semaines un chasseur m'a ramené une "perdrix d'eau" et depuis à ma fenêtre, cela fait très bien!", Certains rient plus par l'absurdité de la chose que de la beauté du jeu de mots (la paire de rideau). C'était comme ses fameux "Meloko" qu'il aime mangé en Afrique (mets locaux)... Ces citations restent savoureuses et très poétiques, et il nous laisse le temps de réfléchir à ses messages, plus ou moins philosophiques (Je préfère une femme devant qu'un mâle de dos).

Pour conclure son sur spectacle, Gustave Parking s'approche désormais de la soixantaine et prend moins de risque avec ses expériences extraordinaire. Il tient à faire partager ses convictions, son amour pour la langue française et le respect des valeurs morales d'une société égalitaire, car "si la république française est un si gros producteur de céréales, c'est que depuis 2007, elle sait bien que c'est plus facile à faire pousser que des bananes!"
Il sait que son combat est vain, mais il le préfère nettement à l'eau pour pleurer et garder espoir d'un monde meilleur.

Quelques liens:

Une vidéo:

shadowbox

2010/07/18

· Une journée au Festival Off d'Avignon

Chaque année le Palais des Papes reçoit le festival d'Avignon, avec ses représentations ennuyeuses et prétentieuses. Mais tout autour d'Avignon, le festival Off tient son siège et offre à un public moins connaisseur toute sorte de théâtre, amer, acide, burlesque et surtout très drôle!
Cette année, quelques belles pointures se sont invitées parmi tous ces comédiens peu connus. On y retrouve en effet inénarrable Gustav Parking, Les Chevaliers du Fiel, Moscato, Marie-Christine Barrault, Sarah Forestier et j'en oublie plein d'autres.
Pour ma part, pour composer avec la belle famille, j'ai vu pour cette première journée 4 styles comiques différents:
  1. Un ch'ti à Marseille
  2. Vendu!
  3. Joucla & Massot s'engagent
  4. Chris Esquerre
Festival Off Avignon 2010

Lire la suite

shadowbox

2010/07/14

· La Princesse des glaces de Camilla Lackberg

IsprinsessanSous la chaleur estivale, rien ne vaut un petit polar qui vient du froid: "La Princesse des glaces" de Camilla Lackberg, premier roman d'une trilogie que l'on m'a offert il y a quelques mois.

Résumé:
En Suède dans la petite ville balnéaire de Fjällbacka, en plein hiver, Erica Falck, trente-cinq ans, auteur de biographies installée dans une petite ville paisible de la côte ouest suédoise, découvre le cadavre aux poignets tailladés d'une amie d'enfance, Alexandra Wijkner, nue dans une baignoire d'eau gelée.
Impliquée malgré elle dans l'enquête (à moins qu'une certaine tendance naturelle à fouiller la vie des autres ne soit ici à l'œuvre), Erica se convainc très vite qu'il ne s'agit pas d'un suicide. Sur ce point - et sur beaucoup d'autres -, l'inspecteur Patrik Hedström, amoureux transi, la rejoint. A la conquête de la vérité, stimulée par un amour naissant, Erica, enquêtrice au foyer façon "Desperate Housewives", plonge dans les strates d'une petite société provinciale qu'elle croyait bien connaître.

Ma note: note: 2.5/5

Ma critique:

Lire la suite

shadowbox

2010/07/10

· Pygmy de Chuck Palahniuk

Pygmy La coupe du monde se termine et je peux reprendre un peu le cours de mes activités normales (dont mon blog). J'ai pu terminé cette énième facétie de Chuck Palahniuk, qui nous livre le premier roman picaresque du XXIème siècle, avec un délire anti-capitaliste à la Fight Club; et fortement influencé par le style phonétique d'Irvine Welsh.

Résumé:
Pygmy et ses camarades débarquent dans une modeste ville du Middle-Ouest américain pour un séjour linguistique. Ces jeunes que des familles accueillent comme de gentils petits écoliers viennent en réalité d'un mystérieux pays totalitaire, dans lequel ils ont été formés à toute forme de technique de combat, d'espionnage et de sabotage.
Sur fond d'échanges culturels, ces jeunes ados sectaires décryptent "l'American way of life" pour mieux infiltrer le pays et nous dévoilent peu à peu dans leur rapport secret, leur intention de mettre en oeuvre une action terroriste sans précédent.
Mais face à cet Amérique inculte et corrompue jusqu'à la moelle; leur haine indéfectible envers la société capitaliste suffira-t-elle? En effet, l'ignorance dans laquelle baigne ces familles américaines ne serait-elle pas source du vrai bonheur?

Ma note:

Ma critique:

Lire la suite

shadowbox

Ancienne version du blog :) Merci d'aller sur la nouvelle version:
www.atoma.org/atopia-v3

La citation du jour

shadowbox