Ancienne version du blog :) Merci d'aller sur la nouvelle version: www.atoma.org/atopia-v3
Atoma logo

Ancienne version du blog :) Merci d'aller sur la nouvelle version:
www.atoma.org/atopia-v3

2013/08/25

· Nine Inch Nails au Festival Rock en Seine

Rock en seine 2013Je ne suis pas un grand habitué des festivals de musique car je trouve cela frustrant que les artistes doivent jouer sur un temps imparti assez réduit ainsi que sur une scène avec un light-show minimum. Cela ne pousse pas les artistes de se lâcher à fond. Mais d'un autre côté, c'est un bon moyen de connaître d'autres artistes, qu'on ne serait jamais aller voir sur scène, et de voir ce qu'ils ont dans le ventre.

La programmation de ce samedi était assez hétéroclite, du fait qu'il y en avait pour les bobos, les rockers et hardeux, les électros et les midinettes pour Phoenix.

Lire la suite

shadowbox

2013/08/03

· Chuck PALAHNIUK - Festival de la couille

Festival de la couilleAprès le dernier livre d'Irvine WELSH, voici un autre auteur transgressif que j'adore: Chuck PALAHNIUK, et son receuil d'articles et d'interviews hauts en couleurs qu'il a écrit aux débuts des années 2000.

Résumé:
Une partouze géante au fin fond de l'Ouest américain, un combat de moissonneuses-batteuses, une expédition en sous-marin nucléaire, la construction d'un château en béton, un face-à-face improbable avec Marilyn Manson, les promenades d'un escort boy avec un malade en phase terminale : autant d'évocations d'une Amérique déjantée dont Chuck Palahniuk s'est fait le chroniqueur.
Dans ce recueil d'histoires vraies où se mêlent subversion, tendresse, humour décapant et exhibitionnisme, il démontre combien la réalité peut dépasser l'imagination et dévoile ainsi l'envers du décor de ses romans. Il nous fait découvrir une autre Amérique, dont les héros illuminés ne sont pas si éloignés de nous. On ne ressort pas indemne de ce voyage au bout du bizarre et du tragique.

Ma note: ma note

Ma critique:

Lire la suite

shadowbox

2013/08/01

· Mon VTT nucléaire

SCOTT E-Aspect 910 Cet été, je me suis fait plaisir: j'ai acquis un VTT électrique pour aller me balader dans le Gard provençal. Mon dieu quel bonheur, quel plaisir, c'est sans contexte le "cadeau sportif" qui m'a donné le plus de satisfaction jusqu'ici: c'est un régal d'aller se balader, de découvrir de nouveaux sentiers et surtout, d'aller dans des endroits improbables.
En effet, malgré mon amour pour le vélo, je vous l'avoue, je suis un piètre grimpeur et pas des plus sportifs! Et quand vous êtes entourés de jolis collines et quelques beaux villages s'y adossant, c'est frustrant de rester à les regarder de loin. Maintenant, avec l'assistance électrique (nucléaire!), je peux enfin attaquer des montées à 20% ou bien m'introduire dans des chemins totalement rocailleux, sans poser le pied à terre au bout de 20 mètres.

Les VTTistes et les plus sportifs d'entre vous penseront que ce n'est plus du sport, mais je ne suis pas d'accord. D'une part, il faut savoir que (d'un point de vue législatif), l'assistance s'arrête au delà des 26Km/H et qu'ensuite, c'est vous qui pédalez. Vous pouvez par ailleurs gérer votre assistance, et j'apprends peu à peu à me passer du mode turbo (ou sport). D'autre part, vu que l'assistance vous pousse, cela vous donne envie d'aller partout: une série de vignes cailloutées sur le haut d'une colline vous tente? Allez-y! Cela va vous secouer un peu les bras mais vous irez au bout de tous les chemins et sentiers que vous n'auriez jamais fait.
C'est certes de la "gonflette" de cycliste, mais au final, je fais plus de sports qu'avant et je m'éclate, et c'est là le plus important: s'amuser et se dépenser.

Le revers de la médaille, outre l'aspect financier (mais ceci dit du même ordre de prix que les VTT hauts de gammes), est que vous allez user plus vite vos pneus. Je n'ai jamais autant crevé de ma vie: presque une sortie sur deux. Il est vrai que je n'épargne pas ma monture, et que je m'aventure dans des sentiers qui se terminent par des champs de chardons ou autres plantes acérés. Mais bon, maintenant, il est si facile d'enlever, d'enlever la chambre et de remettre un roue; le plus dur reste à trouver le trou. J'ai donc opter pour le port d'une deuxième chambre à air, laissant ainsi le temps de bien réparer la chambre à air abimée.

Pour conclure, si vous aimez le VTT et que vous avez toujours hésiter à vous prendre un VTT de pro, alors je n'ai qu'un conseil: prenez un VTT électrique, vous ne le regretterez pas! Et d'ici quelques mois, sachez que les somptueux ("Stealth Electric Bikes") devraient être commercialisés (mais bon, va falloir casser sa tirelire (et plus que ça), sans oublier de s'assurer! (ce sont considérés comme des mobylettes!)); mais je vous invite à acheter français avec les VTT Made in France de SEV-WORLD, d'autant plus que leur modèle "Ultimate" a ce gadget bien pratique: une prise USB pour recharger votre smartphone (iPhigénie étant très consommateur de ressource) et vous assurer d'avoir assez de jus sur votre Smartphone pour 4H!.
Dernier conseil, sachez qu'à Paris, Lyon, Nice ou Nantes, les municipalités proposent également des aides financières pouvant atteindre 400€ pour tout moyen de transport électrique, ceci permet de réduire ses frais.

Quelques liens:

shadowbox

Ancienne version du blog :) Merci d'aller sur la nouvelle version:
www.atoma.org/atopia-v3

La citation du jour

Le symptome premier de la naissance est le démarrage de vivre

shadowbox