Et oui, Fish se fait vieux avec ses 57 ans. L'époque de Marillion est revolu et c'est maintenant un Fish plus posé, avec une set-list plus contemplative, mais toujours aussi captivante. L'entame du concert par "Perfume rivers" est vraiement le titre idéal: c'est du Fish/Marillion tout craché et les images diffusées derrières lui captivantes. Et c'est un parfait morceau pour se chauffer doucement mais surement, autant pour lui que pour nous.
Par rapport à la tournée initiale du dernier album, Fish a gardé les morceaux les plus marquants, dont le quintet "High Woods suite" en commémoration de la grande guerre. Il nous a narré une fois de plus l'étrange circonstance de l'écriture de l'album, avec ses grands-parents qui ont combattus ensemble.

Aux manettes, une équipe rajeunie avec Robin Boult et Steve Vantsis aux guitares, et 2 nouveaux venus aux claviers et à la batterie. Il semble que cela soit désormais la "Fish-band": nous verrons cela pour la tournée des 30 ans de "Misplaced Childhood".
Et oui, là encore, cela ne va pas nous rajeunir!

la Set-List:

  • Perfume River
  • Feast of consequences
  • Manchmal
  • Arc of the Curve
  • High Wood
  • Crucifix corner
  • The gathering
  • Thistle alley
  • The Leaving
  • Slainthe mhath
  • Big Wedge
  • Vigil in a wilderness of mirrors
  • Encore: Heart of Lothian
  • Encore: Incubus
  • Encore(2): The company
Quelques liens sur Marillion et Fish: