Après avoir mis l'inspecteur Tom Thorne à l'amende dans son précédent livre (The Dying Hours) en le remettant à la rue en uniforme, je pensais que c'était l'erreur de trop de Mark Billingham, que l'auteur ne sache plus quoi faire à son héros. J'avais donc "boycotter" le précédent livre. Le voici donc de nouveau à son poste, et dans les pattes de l'un des tueurs découverts il y a douze ans de cela dans "Scaredy Cat", le deuxième livre de Mark Billingham. De mémoire, je n'avais pas trop accroché à la fin avec ce twist où l'on découvrait que le tueur était manipulé par un tueur plus redoutable: Stuart Nicklin, psychopathe serial-killer.

L'intrigue du livre est longue à prendre forme, car plus des deux-tiers du livre se concentre sur le voyage et la découverte du premier meurtre de Stuart Nicklin. En fait, Mark Billingham nous plonge dans un thriller psychologique, où l'on découvre peu à peu la personnalité du tueur et de son accolyte. Que vient faire ce gentil père dépressif, mis en prison après avoir tué dans un coup de folie, le petit ami de sa fille, après que celle-ci se soit suicidée? Et qui est cette personne séquestrée? A quel moment le psychopathe va abattre ses cartes et mettre au tapis l'inspecteur Thorne?
Et bien tout à la fin! Il faut attendre les 30 dernières pages pour comprendre le machiavélisme du tueur et comprendre dans quel piège est tombé l'inspecteur Tom Thorne.

Malgré la longueur de la mise en place du piège, c'est superbement bien fait et j'ai été bien naïf sur bien des aspects. Certains d'entre vous découvriront certainement le pot aux roses bien plus tôt. Mais en tous les cas, voici un livre dont on attend la suite impatiemment.

Quelques liens: