Interpol de INTERPOL

INTERPOL

Interpol Interpol (2010)

Ce n'est certes pas le meilleur d'Interpol mais dans ces temps de disettes musicales, je me fait plaisir avec sa beauté obscure et nébuleuse. Pourtant, je suis généralement intransigeant avec les groupes qui pompent sans vergogne le son des années 80 mais Interpol m'interpelle. Il y a beau avoir cette influence directe de "Joy Division" avec la voix particulière de Paul Banks et le climat froid de leur compositions, je trouve leur musique classieuse, irréprochable avec cet aspect "papier glacé" et superficiel qui me rappelle les premiers "Duran Duran". Bref, j'adore ce mélange hétéroclite.

Informations sur l'album:

revue de mes albums chroniqués ces dernières années:

2005 | 2006 | 2007 | 2008 | 2009 | 2010 | 2011 | 2012 | 2013 | 2014 | 2015 | 2016 | 2017 | 2018 |  }

Mes artistes de préférence

YES - THE THE - LAZULI - HAMLET - HAKEN - PINK FLOYD - LIVING COLOUR - AMANDA PALMER - GALAAD - MARILLION - TOOL - PORCUPINE TREE - DEVIN TOWNSEND PROJECT - Steven WILSON - GENESIS - RED ELEVEN - Peter GABRIEL - NINE INCH NAILS - AMPLIFIER - MASTODON - FISH - KING CRIMSON - INTERPOL - STOLEN BABIES - SYSTEM OF A DOWN - The DRESDEN DOLLS - KILLING JOKE - David BOWIE - SHINING - FILTER - FAIR TO MIDLAND - VAN DER GRAAF GENERATOR - WALTARI - ART AGAINST AGONY -

Découvrez également: