Crack the skye de Mastodon

Je connaissais Mastodon pour leur aspect bourrin, entre death metal et post-hardcore, avec quelques rares influences et intrusions progressives.
J'avais donc délaissé leur dernier album en date, paru au printemps dernier. Grande erreur, car ce "crack the skye" déchire vraiment, surtout qu'il n'est pas aussi bruyant que cela.
En effet, même le Times Magazine l'a placé dans son top 5 des albums 2009!!!

Scratch My Back Mastodon - Crack the skye

J'avais tenté d'écouter Mastodon en 2006, en écoutant leurs 2 albums "Leviathan" et "Blood Mountain" car pas mal de critiques (dans le monde du métal) en disaient du plus grand bien. Mais bof, c'était trop bourrin pour moi, avec un son année 70 à la Black Sabbath. En fait, c'est en jouant sur Rock Band 2 sur le morceau "Colony of Birchmen" que j'ai découvert que sous cette épaisse couche de son brutal, il y avait une écriture technique poussé, et que leurs albums ne sont pas que des cris gutturaux sur des guitares bien lourdes et grasses.

Même si la plupart des morceaux de "Blood Mountain" sont bruyants, cet album explorait timidement de nouvelles frontières du Métal et a montré que les musiciens de Mastodon pouvaient aller vers un métal plus technique. Et ce "Crack the skye" en est la preuve.
Le son de Mastodon reste lourd, avec un aspect très 70, à mi-chemin entre Black Sabbath et du rock stoner; mais aussi du Rock gothique et surtout du prog métal psychédélique. Les guitares se sont nettement aérés et complexifiés. Les notes y sont plus ciselées, enlevant une lourdeur métallique ennuyante, et les compositions laissent place à une foule de passages accrocheurs et de riffs très inventifs, voire jouissifs. De plus, l'approche rythmique est revu de fond en comble, à croire que l'influence de Mike Portnoy (de Dream Theater) est incontestable sur toute la scène Métal, et en premier lieu sur celle de ce "nouveau" Mastodon du rock.

Le chant est lui aussi moins guttural, et joue sur la dualité de la voix, avec l'intrusion de celle du batteur. Le chant se retrouve être à la fois plus clair et inquiétant. Cela est presque du rock mystique, ésotérique. La complexité des compositions est parfaitement caché dans ces envoûtantes mélodies, et de plus, on entend bien qu'ils font preuve de retenu, qu'ils ne lâchent pas toute leur hargne, pour nous mener vers de nouvelles contrées musicales, plus inventives et passionnantes que le simple bourrinage de leurs débuts.
L'écriture de "Crack the skye" fait donc preuve d'une très grande maturité et vous nécessitera quand même un peu de temps pour rentrer dedans, vu que les compositions sont toutes assez longues (entre 5 et 13 minutes).

Par ailleurs, outre une pochette assez sombre et bizarre, il faut également indiquer qu'il s'agit là d'un concept album, nous racontant l'histoire d'un paraplégique, qui incapable de bouger, décide de voyager par l'esprit. Et son esprit le fait voyager dans l'espace et le temps. Sorte de quête initiatique, le paraplégique se brûle les ailes en se rapprochant trop près du soleil et finit dans la peau du mystique Raspoutine.
Il faut également voir le site de l'album, où le graphiste a fait une animation totalement hallucinante, allant parfaitement avec la musique de Mastodon: une expérience à découvrir de toute urgence pour comprendre le style Mastodon!

Quelques liens

Commentaires

1. Le vendredi 12 mars 2010, 22:50 par sebastian

hi.
i'm not really a mastodon fan, but this is a cd you need to have!!.
ps.

great king crimson theme =)

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://www.atoma.org/atopia-v3/index.php?trackback/412

Fil des commentaires de ce billet