Stuart MacBride, Logan McRae et les affaires internes

Stuart MacBride - The Blood RoadStuart MacBride - All That's DeadEn un peu plus de 2 ans, je me suis attaqué à presque tous les romans policiers du facétieux écossais Stuart MacBride avec les aventures mouvementés et ensanglantés de l'inspecteur Logan McRae.

Après avoir brillé et démontré sa droiture en tant qu'inspecteur au sein du commissariat d'Aberdeen, Logan McRae est muté aux affaires internes, un peu magré lui. Ces 2 livres racontent donc ses nouvelles fonctions, où il passe de l'autre côté du miroir et découvre la solitude de l'enquêteur mal aimé, que tout le monde évite.

Et l'auteur écossais a le don de pimenter les situations qui font que l'inspecteur reste aux manettes des enquêtes, tant la police d'Aberdeen est mal organisée et incontrollable.

Et donc ca y est, je suis à jour par rapport aux livres de l'auteur. Une toute nouvelle aventure vient de paraitre en ce début d'année 2021 (The Coffinmaker's Garden) avec l'un de ses autres personnages clés: Ash Henderson.

The Blood Road

Intrigue:
Pour sa première vraie enquête aux affaires internes, l'inspecteur Logan McRae enquête sur l'inspecteur Bell, un ancien collègue retrouvé mort, poignardé dans sa voiture… Le plus étrange est qu'il avait été déjà déclaré mort deux ans plus tôt, suicidé d'une balle dans la tête.
Ce mystère soulève de nombreuses questions: qui est la personne enterrée 2 ans plus tôt, pourquoi a-t-il fuit et pourquoi est-il revenu? En fouillant son passé et les dernières enquêtes que le défunt inspecteur menait, Logan McRae qu'une de celles-ci étaient devenue obsessionnelle, liée à la disparation d'un enfant, soit disant vendu à un réseau de pédophiles. Et si son retour était également lié à ces 2 dernières disparations d'enfants, qui défrayent la chronique, avec cette rumeur persistante qu'une soit-disante ventes d'enfants aux enchères va réunir tous les pédophiles du nord du Royaume-Uni…
Publié en: 2018
Remarque: lu en anglais
Ma critique:

Changement de ton avec la nouvelle fonction de l'inspecteur, qui a enfin mis de côté ses maladresses et la poisse qui lui collait à la peau. Cette onzième enquête est sans la plus sérieuse, et la plus sensible, au fur et à mesure que l'on découvre les enlèvements d'enfants. Stuart MacBride met de côté son humour féroce mais garde son humour noir. Il y a moins d'anecdotes croustillantes et ces petites absurdités burlesques qui égayaient les précédents livres. Hormis les 2 pieds-nickelés que sont Rennie et Tufty, et sans oublié l'ingérable inspectrice Roberta Steel, on savoure moins cette enquête. L'humour pince sans rire marche moins et l'ambiance plutôt morose et glauque.

La fin du livre qui se concentre sur le réseau pédophiles est un peu trop gros. C'est certes haletant mais cela manque un peu de crédibilité. Dommage.

 

All That's Dead

Intrigue:
Ayant recouvert de ses blessures après une longue pause de rétablissement, l'inspecteur Logan McRae revient aux affaires internes et enquête sur le passé "nationaliste" de l'inspecteur King. Ce dernier est justement sur l'enquête sur la disparition d'un professeur d'économie, connu pour sa véhémence contre les velléités d'indépendance de l'Ecosse. Sa vision sur l'indépendance de l'Ecosse ne va-t-elle pas jouer en défaveur de la résolution de l'enquête?
Le sujet du référendum sur l'indépendance du territoire fait la une de la presse, et les mains sectionnés du professeurs livrées à la BBC font grand bruit. La direction de la police écossaise demande à l'inspecteur Logan McRae d'épauler l'inspecteur King, puis de prendre en main l'enquête.
C'est un sujet trop sensible et certains nationalistes écossais semblent près pour mettre à feu et à sang toute l'Ecosse…
Publié en: 2019
Remarque: lu en anglais
Ma critique:

Pour la douzième enquête de l'inspecteur McRae (les dernières aventures à ce jour, 2021), l'auteur écossais retrouve sa verve et son humour féroce. Il s'amuse de l'éternel débat sur l'indépendance de l'Ecosse en y rajoutant ses petites monstruosités avec ses détails morbides et glauques.
L'attaque et la disparition du professeur Wilson est brillemment mené. Tout comme l'enquête, cela va assez vite sur l'identification des coupables et on se demande comment l'auteur va arriver à nous faire tenir plus de la moitié du livre sur cette course à l'échalotte.

Et c'est bien cela l'excellence de l'auteur, nous faire croire que la résolution de l'enquête est dans la dizaine de pages suivantes. L'auteur nous promène avec humour et s'attaque un peu plus aux hautes sphères de la police d'Aberdeen, mortifiées par les révélations de la presse locale sur le passé de l'inspecteur King.
L'auteur trouve également un très bon twist avec le couple tueur, ainsi que les déboires de tous ces personnages secondaires autour de notre fameux inspecteur.
On ne s'en lasse pas!

Références

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://www.atoma.org/atopia-v3/index.php?trackback/704

Fil des commentaires de ce billet