The Boys de CLEOPATRICK

CLEOPATRICK

The Boys The Boys (2018)

En cet été 2018, j'ai eu un coup de foudre. Un de ces trucs qui vous serre le cœur, vous rend nerveux et distrait. Pourtant, à mon âge où j'avais l'impression d'avoir déjà tout vu, tout entendu, je me suis laissé submergé par 2 minots canadiens munis d'une guitare et d'une simple batterie.
Obsédé par leur rock à première vue simple, basique, je me suis renseigné sur eux. Je voulais tout avoir d'eux et tout savoir. C'est où Cobourg? Depuis quand ils jouent? Ont-ils un site web, des videos, des interviews, etc.? Viendront-ils jouer en France? (et OUI!!!). Bref, le coup de foudre je vous dis. Ce groupe s'appelle CLEOPATRICK et devrait, je l'espère, vous conquérir également.

Voici donc ce duo de jeunes canadiens d'à peine 20 ans qui viennent d'un petit bourg campagnard donnant sur le grand lac Ontario. Ils se connaissent depuis l'enfance et ont commencé à jouer à l'âge de 8 ans.
Luke Gruntz au chant et à la guitare, Ian Fraser à la batterie et puis c'est tout. Mais c'est pas tout, avec à première un rock vue basique ils nous balancent un grand vent de fraîcheur, un son vivifiant et sincère.
Marre du son rock US aseptisé, ils prétendent fièrement que nous devons oublier tout ce qui a été fait jusque là en matière de rock. C'est un peu prétentieux mais contre toute attente, ça le fait. Leur interprétation a bien quelque chose de nouveau, qu'on avait oublié d'entendre depuis pas mal d'année. Ce premier mini-album reste toutefois très marqué par leurs 3 grandes influences: Royal Blood (pour le duo et la proximité sonore bien sûr), Soundgarden (pour la voix rappelant feu Chris Cornell, mais pas que) et dans ce rock au rythmes saccadés, il y a également un petit quelque chose de Queens of the Stoned Age.

Cleopatrick dégage surtout une spontanéité et une sincérité qui apportent un vent de fraîcheur dans le monde du pop-rock. Y'a rien de nouveau et pourtant j'en suis devenu accroc (le morceau Hometown est désormais inclus dans Radio Atopia, voir dans le bandeau droit). Et avec une simple guitare, une batterie et leurs trippes ils ont trouvé une alchimie indescriptible qui va droit au cœur, une sensation sincère qui fait du bien. J'avais oublié que le rock dépouillé pouvait être aussi bon.
Qu'on ne s'y trompe pas, c'est un groupe à suivre. D'ailleurs, Allison Hagendorf, responsable du département Rock chez Spotify a craqué pour eux et elle les a mis bien haut dans les talents à décourvrir: Cleopatrick, c'est un petit groupe à suivre, un petit album à dévorer et un grand plaisir avec ce rock jouissif.
Souhaitons leur bon vent et longue vie!

A noter qu'ils passent en concert GRATUIT au Supersonic à Paris Bastille à mi-septembre 2018.

Informations sur l'album:

  • La Track-list:
    1. Hometown
    2. Daphne did it
    3. The depths
    4. Calling it off
    5. Bernard Trigger
    6. Youth
  • Informations:
    • Sortie le: 13 juillet 2018
    • Produit par: Cleopatrick
  • Genre: rock
  • Site officiel: https://www.cleopatrick.com/
  • Spotify : The Boys
  • Le meilleur titre: Hometown
  • Extrait en écoute:

revue de mes albums chroniqués ces dernières années:

2005 | 2006 | 2007 | 2008 | 2009 | 2010 | 2011 | 2012 | 2013 | 2014 | 2015 | 2016 | 2017 | 2018 |  }

Mes artistes de préférence

PORCUPINE TREE - FILTER - SHINING - YES - FAIR TO MIDLAND - INTERPOL - MARILLION - GENESIS - LIVING COLOUR - TOOL - Peter GABRIEL - KILLING JOKE - ART AGAINST AGONY - PINK FLOYD - Steven WILSON - HAMLET - KING CRIMSON - AMANDA PALMER - FISH - STOLEN BABIES - NINE INCH NAILS - MASTODON - David BOWIE - HAKEN - DEVIN TOWNSEND PROJECT - RED ELEVEN - GALAAD - The DRESDEN DOLLS - AMPLIFIER - SYSTEM OF A DOWN - VAN DER GRAAF GENERATOR - THE THE - WALTARI - LAZULI -

Découvrez également: