Clutching At Straws de MARILLION

MARILLION

Clutching At Straws Clutching At Straws (1987)

Clutching At Straws est l'album de la rançon de la gloire pour Marillion. Après le succès de Misplaced Childhood et une tournée de près de 2 ans au travers tout l'europe et une partie du monde, le tant attendu album du groupe star du rock progressif des années 80 accouche dans la douleur avec des tensions de plus en plus forte au sein du groupe.
Tensions mises de côté avec le succès retentissant de l'album (Marillion a en effet rempli 2 soirs de suite le stade de Wembley!) et d'une tournée mondiale qui finira par épuiser le groupe et mena au départ de Fish (le chanteur).

Quoiqu'il en soit, c'est de loin le meilleur album du groupe, le plus abouti et le plus sombre. Clutching At Straws a pour trame l'histoire d'un écrivain alcoolique dépressif en manque d'inspiration "qui tire sa vie à la courte paille" (get the short straw) et se raccroche au peu qu'il lui reste (clucth at straws).
Les textes et le chant de Fish sont d'une grande beauté, pleins de double-sens sur l'ouverture de soi aux autres en restant cloîtré au fond du bar (Do you cry in happy hour?). L'album commence par l'enchainement d'une suite remarquable de 3 morceaux, mêlant calme, romantisme et des étincelles de frénésies intenses avec Fish sortant les tripes pour nous dévoiler sa plongée dans l'alcool et le tourbillon médiatique dans lequel il est. Les chansons sont rehaussées par la voix splendide de la choriste Tessa Niles qui vient apporter un écho au désarroi du chanteur. Ces 18 minutes d'introduction sont tout simplement un joyau, tant dans le texte, l'émotion, la composition que l'interprétation. La guitare de Steve Rothery n'aura jamais été aussi travaillée.
Les morceaux suivants sont moins progressifs et plus diversifiés, entre le slow mélancolique "Sugar Mice" et le tube énergique et insouciant "Incommunicado", Marillion nous démontre qu'ils étaient tout simplement le meilleur groupe de rock progressif des années 80, qu'ils étaient au sommet de leur gloire et que le monde leur tendait les bras.

A noter que la réédition remasterisée de l'album, parue 10 plus tard, cache quelques perles, à savoir des maquettes enregistrées à la fin de la tournée épuisante, quand le groupe se sépara. Ces démos ont toujours la même fougue, la même beauté et intensité. Et pour les connaisseurs, on retrouve d'ailleurs ces trames musicales et textuelles dans les albums suivants: "Season's End" de Marillion et "Vigil In The Wilderness Of Mirrors" de Fish.
Et depuis, les 2 groupes sont la preuve que même en créativité musicale que la contrainte est structurante: il manque à Fish des compositions musicales abouties sur laquelle il puisse sortir le meilleur de lui-même, et à Marillion des textes et un chant qui pousse les musiciens à laisser place à un chant qui sait dégager des émotions.


Informations sur l'album:

  • La Track-list:
    1. Hotel Hobbies (3:35)
    2. Warm Wet Circles (4:25)
    3. That Time Of The Night (The Short Straw) (6:00)
    4. Going Under (2:47)
    5. Just For The Record (3:09)
    6. White Russian (6:27)
    7. Incommunicado (5:16)
    8. Torch Song (4:05)
    9. Slàinte Mhath (4:44)
    10. Sugar Mice (5:46)
    11. The Last Straw (5:58)
    12. Happy Ending (0:15)
  • Informations:
    • Sortie le: 12 Juin 1987
    • Produit par: Chris Kimsey
    • Sur le label: EMI

Avec insertions de John Lennon, James Dean, Jack Kerouac, Robert Burns, Dylan Thomas, Truman Capote & Lenny Bruce

revue de mes albums chroniqués ces dernières années:

2005 | 2006 | 2007 | 2008 | 2009 | 2010 | 2011 | 2012 | 2013 | 2014 | 2015 | 2016 | 2017 | 2018 |  }

Mes artistes de préférence

PORCUPINE TREE - HAKEN - LAZULI - WALTARI - LIVING COLOUR - NINE INCH NAILS - YES - SYSTEM OF A DOWN - KILLING JOKE - MARILLION - ART AGAINST AGONY - DEVIN TOWNSEND PROJECT - RED ELEVEN - SHINING - FISH - VAN DER GRAAF GENERATOR - TOOL - FILTER - STOLEN BABIES - MASTODON - GALAAD - KING CRIMSON - Steven WILSON - The DRESDEN DOLLS - THE THE - INTERPOL - HAMLET - David BOWIE - Peter GABRIEL - AMPLIFIER - FAIR TO MIDLAND - GENESIS - PINK FLOYD - AMANDA PALMER -

Découvrez également: