Eskapist de The HIRSCH EFFEKT

The HIRSCH EFFEKT

Eskapist Eskapist (2017)

The Hirsch Effekt fait dans le lourd et le technique. C'est bruyant, puissant et étonnement bon. Sur une base Hardcore et grunge, The Hirsch Effekt développe une approche progressive et technique très avancée, qu'on intitule Artcore.
Ils en sont à leur quatrième album et ils atteignent un nouveau sommet: plus d'une heure d'une musique tonitruante avec des passages à couper le soufle. Il suffit d'écouter les premières notes de "Lifnej" pour comprendre. Je ne suis pas un grand fan du hardcore mais quand c'est bien joué, pas trop hurlé avec de bons breaks, cela me plait. C'est surtout qu'ils sortent réellement du lot en apportant une énergie libératrice qui se distingue de la saturation hardcore qui écrase tout. Innovant et sophistiqué, ils n'oublient pas la mélodie (et oui, il y en a dans tout ce bruit) tout en restant à fond dans une dynamique à haut rendement. On se demande parfois comment ils font pour nous sortir tout cela, surtout sur plus d'une heure, avec pas mal de morceaux dépassant les 6 minutes, sans répétition ou passage à vide. Ils savent en plus faire des breaks bien sentis, mettant la guitare acoustique en avant, et paf, ça repart, comme en 14. Pour également alléger cet amalgame de métaux lourds, The Hirsch Effekt a placé quelques morceaux minimalistes (tant par les instruments, la mélodie que la durée) pour soulager nos oreilles, et nous préparer à la suite.

Autre gage que nous offre ces allemands, c'est qu'ils continuent à chanter dans la langue de Goethe, et pas de la manière caricaturale des groupes gothiques ou du chant spartiate de Rammstein.
Bref, The Hirsch Effekt nous offre le meilleur des manèges de parc d'attraction avec ce parcours de montagne russe dans lequel on reste cramponné, tout ébahi et à la fois dans un état de jubilation extrême devant tant d'audace et de réussite musical.
C'est sûr, si vous vous dite que vous un fan de métal et que vous aimez les challenges, alors vous devriez adorer ce périple sonore. Un voyage à ne pas manquer!


Informations sur l'album:

  • La Track-list:
    1. Lifnej - 06:36
    2. Xenophotopia - 07:03
    3. Natans - 09:17
    4. Coda - 00:41
    5. Berceuse - 04:23
    6. Tardigrada - 01:55
    7. Nocturne - 01:20
    8. Aldebaran - 03:20
    9. Inukshuk - 05:03
    10. Autio - 01:36
    11. Lysios - 14:14
    12. Acharej - 05:40
  • Informations:
    • Sortie le: 18 août 2017
    • Produit par: Tim Tautorat
    • Sur le label: Long Branch Records
  • Genre: Artcore?
  • Site officiel: https://fr-fr.facebook.com/thehirscheffekt/
  • Spotify : Eskapist
  • Le meilleur titre: Lifnej
  • Extrait en écoute:

revue de mes albums chroniqués ces dernières années:

2005 | 2006 | 2007 | 2008 | 2009 | 2010 | 2011 | 2012 | 2013 | 2014 | 2015 | 2016 | 2017 | 2018 |  }

Mes artistes de préférence

WALTARI - MARILLION - PORCUPINE TREE - KING CRIMSON - GENESIS - AMPLIFIER - FISH - MASTODON - SHINING - DEVIN TOWNSEND PROJECT - INTERPOL - LAZULI - VAN DER GRAAF GENERATOR - KILLING JOKE - AMANDA PALMER - David BOWIE - TOOL - The DRESDEN DOLLS - FILTER - NINE INCH NAILS - Steven WILSON - RED ELEVEN - HAKEN - Peter GABRIEL - PINK FLOYD - LIVING COLOUR - GALAAD - SYSTEM OF A DOWN - ART AGAINST AGONY - STOLEN BABIES - FAIR TO MIDLAND - YES - HAMLET - THE THE -

Découvrez également: