Cooking with pagans de FREAK KITCHEN

FREAK KITCHEN

Cooking with pagans Cooking with pagans (2014) ma note 

Vous aimez la guitare, mais vous ne supportez pas quand le gars se prend au sérieux?! Et bien j'ai ce qu'il vous faut: FREAK KITCHEN.
Mattias "IA" Eklundh et ses 2 compères sont de retour avec (déjà!) ce huitième album, avec un trame plus basique mais nettement plus efficace.
Une véritable machine à tubes!

Ce "Cooking with pagans" a été concocté avec d'excellents riffs, des refrains pop entrainants, le tout chauffé à une sauce Blues-rock progressive du meilleur gout. Mon coup de coeur du moment!

FREAK KITCHEN est un trio de suédois chevelus, et on pourrait donc croire que ces gars là ne font pas dans la dentelle, ni dans l'humour.
Et bien pas du tout. je crois même que ce sont les suédois les plus drôles qu'il m'ait été donné d'entendre (si ce n'est peut être ABBA mais c'est une autre histoire).
Avec des titres comme "(j'épargne pour) une décoloration anale" ou "je suis l'affreux de la semaine", vous vous doutez bien qu'ils font dans la dérision, et qu'ils le font plutôt vachement bien.

Mené par Mattias "IA" Eklundh, virtuose de la guitare qui ne se prend pas au sérieux (il lui arrive de jouer sur scène sa guitare avec un godemichet à la main), leur style est vraiement touche-à-tout. "Cooking with pagans" a repris la recette universelle du rock et tout d'horizon du rock que je vous propose (*), inspiré par chacun des morceaux de l'album. Tout d'abord, le premier morceau sent bon comme l'esprit d'adolescent et vous emmènerait presqu'au Nirvana. On saute ensuite à du Van Halen, afin de monter se faire plaisir dans l'ascenceur d'Aerosmith, pour enfin planer tel un zeppelin sur les marches du Paradis. Mais attention à ne pas trop sympathiser avec ces diables de pierre qui roulent; au risque de vous lasser d'essayer de faire sonner les cloches de l'enfer, et d'entendre une dernière fois votre coeur faire Boom Boom, accroché au blues de John Lee.
Ok, Ok, OK, je ne peux toujours pas arrêter là mon amour pour ces cousins nordiques de nos amis teutons, ni à cette terrifiant panique au théatre du rêve d'imaginer Ravi Shankar jouer de la guitare électrique; mais pourtant, c'est que j'ai ressenti en écoutant ces différentes chansons.


Informations sur l'album:

  • La Track-list:
    1. Professional Help - 3:49
    2. Freak of the Week - 4:19
    3. Sloppy - 4:38
    4. Goody Goody - 3:29
    5. (Saving up for an) Anal Bleach - 4:20
    6. Private Property - 4:33
    7. Mathematics of Defeat - 4:56
    8. I don't want to Golf - 3:54
    9. Hide - 3:18
    10. Come back to Comeback - 3:07
    11. Ranks of the terrified - 3:31
    12. Once upon a time in Scandinavistan - 3:41
  • Genre: Pop-métal, Métal progressif
  • Site officiel: http://www.freakkitchen.com/
  • Le meilleur titre: Freak of the weak
  • Extrait en écoute:

revue de mes albums chroniqués ces dernières années:

2005 | 2006 | 2007 | 2008 | 2009 | 2010 | 2011 | 2012 | 2013 | 2014 | 2015 | 2016 | 2017 | 2018 | 2019 |  }

Mes artistes de préférence

MASTODON - SYSTEM OF A DOWN - YES - INTERPOL - STOLEN BABIES - DISILLUSION - FAIR TO MIDLAND - KILLING JOKE - ART AGAINST AGONY - NINE INCH NAILS - GALAAD - GENESIS - HAMLET - RED ELEVEN - SHINING - Peter GABRIEL - The DRESDEN DOLLS - LAZULI - KING CRIMSON - FISH - Steven WILSON - TOOL - PINK FLOYD - DEVIN TOWNSEND PROJECT - MARILLION - THE THE - VAN DER GRAAF GENERATOR - WALTARI - PORCUPINE TREE - DREAM THEATER - AMPLIFIER - FILTER - David BOWIE - Amanda PALMER - LIVING COLOUR - HAKEN -

Découvrez également: