Veil of Imagination de WILDERUN

WILDERUN

Veil of Imagination Veil of Imagination (2019) ma note 

Wilderun développe une musique enchanteresse: un rock symphonique aux milles couleurs et aux milles sonorités. Ils donnent l'impression de faire de la musique en CINEMASCOPE, pour l'un des derniers films Heroic-Fantasy à la mode.
Et ce métal symphonique ne tombe pas dans les travers cacophoniques du genre où tout se superpose et s'accélère. Non, ces américains d'origine de Boston maîtrisent leur sujet et ils ont un don de mettre en harmonie rock, ballades, orchestration symphonique, death-métal et musique folklorique traditionnelle.

Le rythme de l'album est intelligemment posé, avec de vraies ambiances. Quand je fais référence au cinemascope, c'est que parfois Wilderun joue sur les effets de musique de films, avec des nappes calmes d'orchestration classique avec des cordes ou instruments à vent, puis qui s'accentuent avec des chœurs d'opéra ou une accélération du rythme, avant que la batterie et les grosses guitares reprennent le dessus. Avec en plus quelques trames sonores qui vont et qui viennent au travers de l'album, on imagine de suite que Wilderun nous raconte une histoire merveilleuse d'Elfes luttant contre les ombres du mal et autres Trolls à grosse voix. C'est un voyage extraordinaire et magique, avec comme musique de fond des compositions à la fois grandiloquentes et sensibles.
Ces passages avec les cordes, flutes, harpes et piano sur la douce voix du chanteur vous touchent au plus profond; alors que les accélérations, les grognements de Death-growls et autres rythmes bien lourds vous mettent au cœur de la bataille, et vous donnent envie de scander les chants guerriers de Wilderun.

Ce "Veil of Imagination" est une œuvre ambitieuse réussie, tant dans la technicité, la musicalité et la fluidité. Derrière ces grosses guitares se cachent des mélodies basées sur le concept d'alternative consonante et dissonante, mettant ainsi une tension intrinsèque à leurs mélodies, et rendant ainsi encore plus vivant leurs arrangements classiques, qui vont et qui viennent sur chaque morceau. Cette approche alternative des mélodies est faite avec du fil d'or: les transitions sont de toutes beautés et s'enchainent parfaitement.
Wilderun nous confie à un splendide voyage, à une grande épopée. Cela pourrait parfaitement illustrer les aventures fantasy de Tolkine, tourné par un Peter Jackson mélomane, où les héros chevauchent et bataillent dans de grandes plaines avec au loin la menace des monts ténébreux de la montagne du milieu...
Qu'on se le dise, cet album, c'est un chef d’œuvre de Métal Symphonique touché par la magie des Elfes!

Informations sur l'album:

  • La Track-list:
    1. The Unimaginable Zero Summer - 14:32
    2. O Resolution! - 6:35
    3. Sleeping Ambassadors of the Sun - 6:32
    4. Scentless Core (Budding) - 3:33
    5. Far from Where Dreams Unfurl - 8:29
    6. Scentless Core (Fading) - 5:22
    7. The Tyranny of Imagination - 9:22
    8. When the Fire and the Rose Were One - 11:51
  • Informations:
    • Sortie le: 1er Novembre 2019
    • Produit par: Wilderun, Justin Spaulding and Andrew Greacen
  • Genre: Epic Métal
  • Site officiel: https://www.wilderun.com/
  • Spotify : Veil of Imagination
  • Le meilleur titre: The Tyranny of Imagination
  • Extrait en écoute:

revue de mes albums chroniqués ces dernières années:

2005 | 2006 | 2007 | 2008 | 2009 | 2010 | 2011 | 2012 | 2013 | 2014 | 2015 | 2016 | 2017 | 2018 | 2019 |  }

Mes artistes de préférence

WALTARI - KING CRIMSON - STOLEN BABIES - SYSTEM OF A DOWN - Peter GABRIEL - GENESIS - FAIR TO MIDLAND - INTERPOL - MASTODON - PORCUPINE TREE - THE THE - DREAM THEATER - AMPLIFIER - FISH - YES - KILLING JOKE - SHINING - HAKEN - LAZULI - ART AGAINST AGONY - MARILLION - TOOL - FILTER - Amanda PALMER - VAN DER GRAAF GENERATOR - RED ELEVEN - GALAAD - The DRESDEN DOLLS - PINK FLOYD - DISILLUSION - Steven WILSON - LIVING COLOUR - DEVIN TOWNSEND PROJECT - NINE INCH NAILS - HAMLET - David BOWIE -

Découvrez également: