The last Sucker de MINISTRY

MINISTRY

The last Sucker The last Sucker (2007) ma note 

Al Jourgensen, le maître à penser de Ministry, avait annoncé qu'il tirait sa révérence avec cet album sulfureux. En effet, il a annoncé cet été qu'il commençait à se faire vieux pour faire autant de bruit, et qu'il préférait se consacrer à l'essor de sa maison de disques et à la découverte de nouveaux talents.
Ce "The last sucker" constitue la troisième et dernière partie de la trilogie politisée anti-George W. Bush, comme l'en témoigne la pochette de l'album où le président est grimé en reptile, reprenant ainsi une des légendes urbaines inventées par les complotistes. Et pour marquer le coup, le chanteur reprend à la fin du morcau phare "End of days", la musique classique "O Fortuna" (du Carmina Burana) en arrière-plan, la même musique a été utilisée au début du premier album dans la trilogie Anti-Bush, "Houses of the Molé".

Jusqu'ici, je n'étais pas un grand fan du groupe, je considérais Ministry comme un groupe totalement speed, au-delà de l'industriel et parfois de l'audible. Et là, je suis surpris par la puissance de cet album.
On se désole de le savoir partir, car ce "last sucker" est vraiment de loin le meilleur de Ministry. C'est toujours aussi violent, et derrière le mur de bruit on perçoit enfin la mélodie, des refrains rudement efficaces et surtout une construction musicale!!!
L'album termine par le dantesque "End of Days" avec en invité Burton C. Bell, le chanteur de Fear Factory, avec son chant incantatoire (rappelant un peu celui de Jaz Coleman). C'est un de mes morceaux favoris: la deuxième partie, longue de 10 minutes est tout simplement dantesque. Un métal à la fois planant et incisif avec cette guitare lancinante, la voix rauque des 2 chanteurs en contre-point des chœurs, sans oublier le discours d'au revoir du président Dwight Eisenhower, mettant en garde sur l'avenir des USA si le complexe militaro-industriel continue son influence néfaste sur la politique international du pays.
La fin du monde n'est pas pour tout de suite (ni la fin du groupe d'ailleurs), mais nous nous y rendons, inexorablement.

Informations sur l'album:

  • La Track-list:
    1. Let's Go
    2. Watch Yourself
    3. Life Is Good
    4. The Dick Song
    5. The Last Sucker
    6. No Glory
    7. Death And Destruction
    8. Roadhouse Blues
    9. Die In A Crash
    10. End Of Days Part One
    11. End Of Days Part Two
  • Line-up:
    • Chant: Al Jourgensen
    • Guitares: Al Jourgensen, Tommy Victor et Sin Quirin
    • Claviers: John Bechdel
    • Basse: Paul Raven
    • Batterie: Joey Jordison
  • Informations:
    • Sortie le: 18 septembre 2007
    • Produit par:  Al Jourgensen et Dave Donnelly
    • Sur le label: 13th Planet
  • Genre: Industriel
  • Site officiel: http://www.ministryband.com
  • Spotify : The last Sucker
  • Le meilleur titre: The end of Days (P2)
  • Extrait en écoute:

... Pole  << >>  Purgatory Dance Party ...

revue de mes meilleurs albums par dcennies:
1970 | 1980 | 1990 | 2000 | 2010 | 2020 }

-- ou --

revue de mes albums chroniqués ces dernières années:

< | 2005 | 2006 | 2007 | 2008 | 2009 | 2010 | 2011 | 2012 | 2013 | 2014 | 2015 | 2016 | 2017 | 2018 | 2019 | 2020 | 2021 | 2022 |  }

Découvrez également: