The Cost of Dreaming de WHITE MOTH BLACK BUTTERFLY

WHITE MOTH BLACK BUTTERFLY

The Cost of Dreaming The Cost of Dreaming (2021) ma note 

Il chante dans un groupe de Djent-métal mais aime sortir des sentiers battus. Il s'agit de Daniel Tompkins, le chanteur britanique du groupe TesseracT mais aussi de pas mal de side-projects comme Skyharbor, Zeta, Haji’s Kitchen, Absent Heart et bien entendu le groupe "White Moth Black Butterfly". A l'origine, il cherchait une chanteuse pour un duo sur l'une de ses créations, et il a eu le coup de foudre pour la voix de Jordan Turner-Bethany. Et quelle voix, une voix délicate et angélique, acidulée tout en ayant un léger voile rauque à peine perceptible qui vous touche et vous carresse les oreilles.
Il apporte le côté sombre avec sa rage sous-jacente, elle aporte la lumière avec sa voix angélique et la magie opère de ces 2 univers qui se fusionnent dans une pop transcendentale et contemplative.

Pour ce troisième album (je vous conseille vivement d'écouter "Atone", paru en 2017), le duo a fait appel aux mêmes musiciens avec lequel Daniel Tompkins travaille souvent: le fondateur et guitariste du groupe Skyharbor, l'indien Keshav Dhar (basé à New-Dehli), et les américains Randy Slaugh, aux claviers, et le batteur Mac Christensen.
Même si ces 3 musiciens sont plus connu pour leur approche métal, c'est bien une pop electro que le groupe nous délivre. L'atmosphère qui se dégage est d'une beauté sidérale, il y a cet aspect pop raffinée et contemplative, amplifiée par la voix de la bouleversante Jordan Turner-Bethany, mais aussi ce désespoir sous-jacent qui n'ose se muer en rage, développé par le chanteur de métal, ainsi que des arrangements électro assez sombres (comme sur "Use You"), et que la clarté de la voix de la chanteuse vient éblouir. Des 2 chanteurs, on ne sait lequel est le papillon noir, et le papillon blanc de nuit, mais une chose est sûre et que leurs voix dansent à la perfection, et que ce troisième album confirme que ce n'est pas un projet ephémère. Cet album devrait longtemps papilloner dans mes différentes playlists.


Informations sur l'album:

  • La Track-list:
    1. Ether - 02:42
    2. Prayer For Rain - 03:21
    3. The Dreamer - 03:06
    4. Heavy Heart - 03:14
    5. Portals - 03:30
    6. Use You - 02:48
    7. Darker Days (avec Kenny Fong) - 02:57
    8. Sands Of Despair - 02:33
    9. Under The Stars - 02:53
    10. Soma - 03:29
    11. Liberate - 03:29
    12. Unholy - 02:53
    13. Bloom (avec Eric Guenther) - 04:10
    14. Spirits - 04:46
  • Line-up:
    • Chant: Daniel Tompkins et Jordan Turner-Bethany
    • Guitares: Keshav Dhar
    • Basse: 
    • Batterie: Mac Christensen
    • Claviers: Randy Slaugh
  • Informations:
    • Sortie le: 28 mai 2021
    • Produit par: Forrester Savell et Randy Slaugh
    • Sur le label: Kscope
  • Genre: Pop-rock contemplative
  • Site officiel: https://kscopemusic.bandcamp.com/album/the-cost-of-dreaming
  • Spotify : The Cost of Dreaming
  • Le meilleur titre: Prayer for Rain
  • Extrait en écoute:

revue de mes albums chroniqués ces dernières années:

< | 2005 | 2006 | 2007 | 2008 | 2009 | 2010 | 2011 | 2012 | 2013 | 2014 | 2015 | 2016 | 2017 | 2018 | 2019 | 2020 | 2021 |  }

Découvrez également: