Muzak > le meilleur des années '80 en musique

1970  | 1980 |  1990 |  2000 |  2010

>  Années 1980>1989

1980Scary MonstersDavid BOWIE - Scary Monstersma note 

Album hors du temps, définitivement new-wave avant l'heure, et d'une froideur extrême, il est difficile de rentrer dans cet album. Les potentiels tubes sont délibéremment gâchés, triturés par Brian Eno faisant de chaque morceau un univers oppressant. Certains clament que c'est l'atmosphère de Berlin qui se dégage de l'album, il faut le croire. Une orchidée devant le mur de Berlin n'a pas l'éclat, ni la beautée que peut avoir cette même orchidée dans son milieu naturel. Mais c'est bien cette transposition dans un milieu hostile qui apporte une dimension subliminale, transcendante.
Le morceau de l'album: Ashes to ashes

19803Peter GABRIEL - 3ma note 

Après 2 albums ténébreux dans lesquels l'archange cherchait sa lumière, Peter Gabriel nous livre un chef d'oeuvre musical torturé aux rythmes tribaux. Ecoutez la basse de Tony Levin sur "I don't remember" et "Intruder", la batterie de Jerry Marrotta et le jeu de guitare saccadé de Robert Fripp... vous deviendrez peut-être fou, irradié par ce son qui vient d'ailleurs...
Enfin, l'hymne anti-apartheid Biko conclue cet album de toute beauté et ouvre la voie à la World Music dans la musique occidentale.
Le morceau de l'album: Intruder

1981DisciplineKING CRIMSON - Disciplinema note 

A chaque fois que j'écoute cet album, j'ai l'impression que cet album a toujours 10 ans d'avance sur son temps. Y'a rien à dire, la stickbasse de Tony Levin sonne commes les images de Dali, le jeux de guitare d'Adrian Belew et de Robert Fripp est de ce qu'il y a de plus technique et avantgardiste lorsqu'on joue à 2, et la batterie électronique de Bill Bruford vient du futur (il a enregistré un son de batterie à l'envers et le résultat est détonnant). Il faut également parler des autres effets guitares de Fripp (frippertronics sous acide, genre de larmoiements stridents) et de Belew (elephantories, grognements elephantesques).
Le morceau de l'album: Indiscipline

1982GenesisGENESIS - Genesisma note 

Genesis a 2 visages contradictoires: le Genesis non commercial (toute la période 70) et le genesis commercial: machine taylorienne à faire des tubes. Seuls 2 albums embrassent ces 2 catégories: 'The duke' et 'Genesis'. Le 1er n'est pas assez homogène alors que le second est une symbiose parfaite entre la créativité musicale et l'objectif commercial. Aucune fausse note, aucune note trop facile, trop commerciale, ni trop d'arrangements sans fin, ni queues ni têtes, cet album est un chef d'oeuvre du genre, comment rendre le créatif lucratif.
Le morceau de l'album: Home by the sea

1982In TransitSAGA - In Transitma note 

Rarement un live ne sonne comme ça, vous regrettez rien qu'à l'écoute de ne pas avoir participé à cette tournée! Le son est vraiment chaud, et que dire des musiciens et du public. Et en plein milien vous avez donc ce 'wind him up' qui vous arrache le coeur avec ses basses et synthés tonitruants. Mon coeur en bat toujours de joie...
Le morceau de l'album: Wind him up

1983SynchronicityThe POLICE - Synchronicityma note 

Entre "Ghost In the Machine" et "Synchronicity" mon coeur balance. L'approche new-wave plus marquée sur Ghost m'enchante mais c'est bien ce cinquième et dernier album du groupe que je préfère le plus. Technique, parfois progressif, il y a tout dans cet album. Des tubes interplanétaires (Wrapped..., King, Every Breath) aux morceaux plus tranchants (Synchronicity, Mother, Tea) démontre que Sting et ses 2 accolytes étaient bel et bien arrivée à leur apogée, et qu'il était temps de partir en solo...
Le morceau de l'album: Mother

1983Soul MiningTHE THE - Soul Miningma note 

1er album de The The, alias Matt Johnson, avec comme défi, presqu'aucune guitare!!! Des textes liant simplicité et profondeur, tous basé sur le thème de la recherche de son soi profond, le saint Graal de Matt Johnson. Au niveau musical, c'est le grand bonheur, des mélodies apparemment simples guidées par une rythmique parfois très poussée ou très technique pour palier à l'absence de guitare, le tout enrobé par des claviers enchanteresques.
Le morceau de l'album: This is the Day

198390125YES - 90125ma note 

YES est une grande famille, sur 30 ans de carrière, le line-up a changé moulte fois mais toujours avec la même dizaine de musiciens: certains allant et venant selon l'inspiration du moment. Et 90125 ne faillit pas à la règle: retrouvailles explosives avec comme catalyseur Trevor Rabin, guitariste prodigieux, et Trevor Jones, producteur de génie (de l'époque). Ce YES-là sonne comme du très bon hard FM, du très bon Police et du YES bien sûr, même si cela ne plait pas aux puristes.
Le morceau de l'album: Owner of a lonely heart

1984FugaziMARILLION - Fugazima note 

Marillion s'est vu catalogué parmi les groupes de Heavy-metal pour cet album. Quelques riffs de guitares furieux (assassin!), compositions complexes, chants percutants, textes compliqués et un son très travaillé font que cet album ne peut appartenir qu'à la famille heavy métal...
Dommage, Marillion méritait déjà d'être un public plus large... Heureusement que vint 'Misplaced Childhood'.
Le morceau de l'album: Incubus

1984RecklessBryan ADAMS - Recklessma note 

Que de hits, que de hits sur cet album!!! A vrai dire, seulement 2 morceaux de l'album ne sont pas sortis en single aux USA et/ou Canada. Dommage que notre canadien a voulu par la suite se la jouer à la Rod Stewart ou autre chanteur US, car cet album est vraiment le summum du commercial de très bon goût.
Le morceau de l'album: Ain't gonna try

1984Ride The LightningMETALLICA - Ride The Lightningma note 

A l'écoute du premier morceau, je me suis encore dit: putain, encore un pauvre groupe qui ne sait faire que du bruit... et puis le lendemain, j'entends 'fade to black' et là, je prends une claque terrible! Metallica sait composer, jouer et passer des sentiments. Metallica est un groupe intelligent, ces mecs là qui vocifèrent des 'fuck you' à longueur de journée savent écrire et jouer de la musique éminemment complexe (il suffit d'écouter the call of ktulu). Finalement, 'Fight fire with fire' (le 1er morceau), n'est-ce pas là tout le message subtil de Metallica.
Le morceau de l'album: Fade to Black

1985Misplaced ChildhoodMARILLION - Misplaced Childhoodma note 

Ce concept album est une prouesse, un joyau. Il s'écoute d'un trait car il ne comprend qu'un début et qu'une fin. Tout est lié et cousu de fil d'or. Des mélodies flirtant avec le spleen, des textes aiguisés sur le bord des larmes font de ce chef d'oeuvre l'album de mon adolescence.
C'est l'album que j'ai le plus offert dans ma vie et que je continue d'offrir car une véritable magie du désespoir s'y dégage pour partir en feu d'artifice sur les 2 derniers morceaux... 'I thought maybe I've already gone crazy...'
Le morceau de l'album: Blind Curve

1985Songs From The Big ChairTEARS FOR FEARS - Songs From The Big Chairma note 

Après un 1er album fort prometteur (très new-wave brit-pop des années 80), TFF nous livre une bombe musicale, le compromis parfait entre les obligations commerciales et le plaisir musical. Production musicale ultra-léchée, tubes planétaires et composition et interprétation sans fautes. Faut dire que les musiciens qui entourent TFF sont des pointures dans leurs genres (inutile de rappeler que Mel Collins est un ancien membre du KingCrimson!).
Le morceau de l'album: Listen

1985Once Upon A TimeSIMPLE MINDS - Once Upon A Timema note 

Les années 80 sont sans contexte la période où l'exigeance musicale a été le plus en harmonie avec les obligations commerciales. Plaire mais se faire plaisir avant tout, voici le leitmotiv de TFF, Depeche Mode, U2 et de... Simple Minds.
Dernier album de nos simples esprits avant qu'ils ne prennent la grosse tête, c'est dommage qu'il manque à cet album le morceau don't you (fotget about me) mais le plaisir, la fougue et sont là. Que demande le peuple?!
Le morceau de l'album: Ghostdancing

1986InfectedTHE THE - Infectedma note 

Après un premier album aux allures faussement minimalistes, voici une bombe indie qui a fait couler beaucoup d'encre. A la fois visionnaire (il décrit la guerre de Golf, voir également Time bomb) et poète, Matt Johnson a une plume qui pointe droit au coeur et au cerveau, et une musique sombre et puissante très 'indie' qui a fait de la presse underground anglaise l'un de ses chouchous... Un diamant à l'éclat noir de la brit-pop des années 80.
Le morceau de l'album: Infected

1986SoPeter GABRIEL - Soma note 

L'album parfait. Rien n'y manque: émotion, joie, intelligence, simplicité, tendresse, grandiloquence, humanité, froideur... Tout y est. Cet album est parfait. Peter Gabriel avant de s'enfoncer dans les sources musicales de nos lointaines contrées a voulu faire un dernier voyage dans l'univers de la pop music à la fois intelligente et commerciale. Un album pour toutes les oreilles.
Le morceau de l'album: Big time

1987Clutching At StrawsMARILLION - Clutching At Strawsma note 

Je dis souvent que le meilleur album de Marillion est le dernier que j'ai écouté, et il faut avouer que Clutching at straws est souvent le dernier album que j'ai écouté de Marillion. Après la crise adolescente de Misplaced Childhood, voici une autre crise existentielle, la dérive alccolique...
Le morceau de l'album: That time of the night

1987Music For The MassesDEPECHE MODE - Music For The Massesma note 

Depeche Mode à son apogée.
J'aurais pu mettre également Violator comme leur album culte mais The masses a l'avantage de n'avoir aucun morceau bâclé, contrairement aux autres.
Le morceau de l'album: 

1988Operation: MindcrimeQUEENSRYCHE - Operation: Mindcrimema note 

Concept album rare et intelligent, dans une atmosphère à la Enki Bilal, cet album est une dénonciation des politiques US, histoire d'un jeune homme sans avenir manipulé pour tuer et discréditer tour à tour les forces en puissances. Pour la musique, c'est du queensrÿche sous cellophane, musique et arrangements très travaillé (même si le son fait aujourd'hui trop 80) et sophistiqué. Du pur bonheur pour ceux qui aime quand cela bouge, avec des rythmes finement étudiés et que cela raconte une histoire.
Le morceau de l'album: Spreading the disease

1989The blue GardenMASTERS OF REALITY - The blue Gardenma note 

Certains albums ouvrent des portes qu'on entrevoit que très longtemps après. Et c'est le cas de cet album. Cet album "sans nom" que tout le monde appelle "The Blue Garden" est l'un des albums à l'origine du style "Stoner Rock". Même si ce groupe est new-yorkais, Chris Goss est le mentor de Josh Homme, la référence en matière de Stoner Rock. Et il faut attribuer la paternité de ce mouvement à Chris, et non à Josh. Il a d'ailleurs produit les 3 albums de Kyuss et quelques autres de Queens of The Stone Age. Et ce "Blue garden" tisse les premisses de ce style musical.
Le morceau de l'album: Kill the King

1989DoolittlePIXIES - Doolittlema note 

N'ayons pas peur des mots, c'est bien le meilleur album du rok alternatif de tous les temps.
Une production de premier ordre de Gil Norton épurant le style brouillon des Pixies, en leur apportant énergie et un son qui va droit au plexus. Les Pixies dans cet album dévoile tout leur savoir-faire, tous leurs sons, avec des mélodies faussement naïves, faussement bordélique, avec quelques douceurs mélangées à des riffs sacrément pimentés pour relever le plat.
Ah y'a pas à dire, Doolittle a cette rare alchimie de bordel super bien organisé qu'ils n'ont jamais su reproduire.
Le morceau de l'album: Monkey Gone To Heaven

1989The Real WorldFAITH NO MORE - The Real Worldma note 

L'un des 2 albums majeurs de la fusion.
L'alchemie parfaite du funk, heavy metal le tout agrémenté de touches rap, pop, mosh voir plus encore. L'univers musical de Faith No More est trop vaste pour être accouché sur la papier.Un must pour ceux qui aime la musique avec des morceaux de rock dedans.
Le morceau de l'album: Underwater love

1970 | 1980 | 1990 | 2000 | 2010 | 2020

Découvrez également: